2ème jour-Jeudi 23 février 2017: tout le monde est prêt à 10h.

Nous descendons sur Yafo Street comme la veille et nous longeons le tram puis nous nous retrouvons sur Mamilla av., une sorte de rue piétonne de luxe. En chemin, nous prenons une vue de la tour de David et des remparts qui encerclent la vielle ville de Jérusalem. C'est à cet endroit que se situe l'une des 8 portes qui donnent accès à la vieille ville.

01 tour de david

Une fois la porte de Jaffa derrière nous, nous nous enfonçons dans la vieille ville entre le quartier chrétien et le quartier arménien: c'est un vrai souk, avec ses couleurs et ses odeurs comme nous avons pu déjà en voir à Marrakech:

02 souk

Les indications nous amènent facilement au mur occidental ou encore mur des lamentations ou Kotel. C'est le seul vestige du mur qui entourait le temple juif il y a plus de 2000 ans. Une impression de ferveur immense règne sur cette place et pour cause c'est jeudi, le jour où l'on célébre la Bar Mitzvah (en hébreu: בר מצוה).

03 mur lamentations4

Le passage en bois qui s'élève au milieu de la place permet l'accès vers le mont du temple. C'est le seul accès pour les touristes d'ailleurs.

04 mur lamentations1

Evidemment, le côté des femmes, moins large, plus peuplé:

05 mur mamentations2

Et en prenant un peu de hauteur, on peut voir comment les deux religions juive et musulmane cohabitent: le dôme du rocher s'élève juste derrière le mur des lamentations!

06 mur lamentations3

Déçus de ne pouvoir visiter le mont du temple avec ses deux mosquées qui constituent le troisième lieu saint de la religion musulmane après la Mecque et Médine, nous repartons dans le quartier chrétien pour visiter l'église du Saint Sépulcre. Construite en 300 ap. JC à l'endroit que l'on pense être celui où Jésus fut crucifié (le golgotha ou mont du calvaire). Elle abrite la tombe du Christ ainsi que la pierre de l'Onction devant laquelle on se prosterne encore aujourd'hui en entrant:

07 pierre onction08 interieur tombeau

Le tombeau en réfection dont l'entrée est gardée par un grec orthodoxe qui mène les visiteurs à la baguette!

09 exterieur tombeau

et au dessus du tombeau: la coupole, comme un oeil à la perspective assez curieuse:

10 coupole

Après un déjeuner à Jérusalem Ouest, nous avons retraversé la vieille ville (Jérusalem Est) et sommes ressortis par la porte des lions en direction du Mont des Oliviers. 

11 mont des oliviers

En chemin, depuis le bas, on rencontre l'église de Toutes les Nations (ou église de l'agonie) où Jésus aurait prié avant son arrestation.

12 eglise toutes nations

Le jardin Gethsémani qui borde le côté gauche de l'église (lieu de la dernière prière) renferme des oliviers impressionnants 2 fois millénaires:

13 oliviers

La montée, parfois raide, s'est poursuivie le long d'un immense cimetière juif:

14 cimetiere

Je ne sais pas de quand datent ces tombes mais en s'approchant un peu, cela semble effectivement ancien:

15 tombes

Une fois en haut (808 m) se trouve le point de vue Rehevam d'où on peut contempler la vue magnifique sur le mont du temple, la vallée du Cédron, au fond de laquelle se trouve le cours d'eau qui lui a donné naissance. Juste en dessous de la muraille se trouvent les tombes musulmanes qui font face à l'immense cimetière juif du Mont des Oliviers:

16 vue temple cimetiere

La contemplation a permis de reprendre son souffle:

17 lulute nono

En redescendant vers chez nous, quelques photos dont une chapelle de style grecque et un violoniste très inspiré:

18 eglise grecque

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Visiteurs
1
Articles
31