1er jour-Mercredi 22 février 2017 : réveil plutôt matinal puis un survol de l'Autriche, de la Slovénie, de la mer Egée et de Chypre. Sur la photo, on voit le Mont Athos (2030m) encore enneigé, dont les flancs sont couverts d'une vingtaine de monastères.

 

01 vue d avion

L'arrivée à Tel Aviv a été impitoyable: 5 millions de personnes, arrivant de six vols différents, entassées en files indiennes dans la salle des pas perdus de l'aérogare pour faire vérifier son passeport, 1h d'attente et puis divinement (Israël oblige) un sherout en partance pour la ville sainte, juste à la sortie de l'aéroport avec juste 3 petites places pour nous...Autant dire que la suite de la journée s'est déroulée au ralenti depuis notre arrivée à 15h. En fin de journée, un sursaut d'énergie certainement piloté par nos estomacs nous a conduit sur Yafo Street que nous avons remontée jusqu'au marché de Machane Yehuda, véritable poumon culinaire de la ville. Un souk de la nourriture mais j'y reviendrai avec quelques photos un peu plus tard.

 

 

 

 

 

Les achats utiles du soir sont basiques mais si on ne prête pas attention au graphisme de l'emballage (ou à sa forme), c'est pas l'écriture qui va nous aider, ça c'est sûr!

le lait pour demain...L'hydratant du soir sponsorisé par une grande chaîne de télé!

le KitKat de Lucie!!! En fait, vous n'y voyez que 4 lettres (en gros le K, le T, à nouveau le K et encore le T) parce qu'en hébreu on n'écrit pas les voyelles! Le mot ne se comprendra que par le contexte en y rajoutant oralement les voyelles. Un même graphisme aura ainsi plusieurs sens en fonction des voyelles qu'on y mettra à l'intérieur. Et attention à bien lire de droite à gauche, sinon ça pourrait faire Tic-Tac!

02 lait israelien 04 vin israelien 05 KitKat israelien

 

Bonne nuit

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Visiteurs
1
Articles
31